Billetterie

VEN 26.08

Date : 26.08.2022

Début : 18:00 (durée : ~600 minutes)

Lieu : JVAL Openair

Groupes :

  • Crows
  • Olympic Antigua
  • Sam Himself

Achat de tickets

TarifPrixNombre de places
Tarif unique CHF 39.00
Retour au programme

Issu de la scène musicale alternative britannique, Crows, c’est le retour au premier plan du post-punk londonien rappelant par moments les Sex Pistols. Notablement connu pour ses prestations endiablées, le quatuor est en tournée avec son deuxième album "Beware Believers" sorti en avril dernier, après un premier album acclamé par la critique en 2019. À la fois féroce et hédoniste, ce nouvel opus se révèle fort, cathartique et abrasif! Engagés, les textes de la galette ne manquent pas de tailler un short au gouvernement britannique et ses nombreux échecs, tel le Brexit. Du rock brut fait pour du live, comme on l’aime.

Suivant l’adage "à quelque chose malheur est bon", la pandémie aura vu se créer l’un des groupes les plus prometteurs de Romandie, Olympic Antigua. Privés de scène et amis depuis longtemps, Tiziano Zandonella, Igor Métrailler, Tim Dorsaz et Kevin Ruffieux, tous déjà membres de plusieurs formations, se sont lancés à cœur perdu dans des jams expérimentales pour l’amour du son. Au pays des avalanches, la formation s'est prise d'une fièvre similaire à celle des pionniers de Stax et de Motown, égrenant un rosaire de perles soul à la lueur des néons. Et ça paie puisqu’ils ont été nommés "Best Talent" par la SRF3 pour leur premier EP "Sassy squid". Ils montent à JVAL  avec leur tout nouveau titre "Sweet Sweet Sweet", de circonstance pour la canicule.

New-Yorkais d’adoption et originaire de Bâle, Sam Himself a une voix ténébreuse qui ne laisse pas indifférent. Niché entre Depeche Mode et Bowie, ce baryton “Fondue Western” compose une pop aérienne teintée de noirceur, propice à l’évasion. Après que son EP “Slow Drugs” lui ait valu le prix du meilleur talent de la radio suisse SRF en 2020, il vient de sortir son premier album “Power Ballads”, écrit pendant le confinement. Sam s’interroge à travers ses textes sur les sources et les limites du pouvoir personnel, avec une honnêteté sans faille. Loufoque dans ses clips, il débarque à JVAL entouré de son bassiste et guitariste pour un concert qui promet de laisser la place à la spontanéité et à la rêverie.